RADIO(S)

Depuis plusieurs jours dans les rues de Paris, des équipes se relaient pour retirer tout ce qui peut servir de projectile et dégager la chaussée. Barrières de chantier, grilles d'arbres, pavés... Au total, 2 000 équipements urbains et des centaines de grilles ont été enlevés. Paris se prépare à un nouveau samedi de manifestation. Plusieurs zones ont été identifiées comme étant à risque, dont le Trocadéro, la Concorde et la place de la Bastille. En conférence de presse vendredi 7 décembre au matin, le ministre de l'Intérieur met en garde contre la présence de manifestants radicalisés. "Au vu des éléments de renseignement dont nous disposons, tout laisse à penser que ces éléments radicaux, ces factieux vont à nouveau tenter de se mobiliser", a ainsi déclaré Christophe Castaner. 

Des musées fermés

Rien qu'à Paris, 8 000 policiers et gendarmes seront mobilisés. Ces forces seront appuyées par 12 blindés de la gendarmerie comme ceux récemment utilisés sur l'île de la Réunion. "Compte tenu des armes que nous avons pu recueillir, notamment des machettes, des haches ou des projectiles qui sont faits pour blesser ou pour tuer, et bien nous sommes très inquiets", dénonce Patrice Ribeiro du syndicat Synergie-officiers. Dans la capitale, une douzaine de musées, comme le Louvre et le musée d'Orsay seront fermés. Aucun accès à la tour Eiffel ne sera possible non plus, pour la deuxième fois en 15 jours. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/gilets-jaunes-un-dispositif-de-securite-exceptionnel-a-paris_3089495.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager