RADIO(S)

En 2014, Cathy Thomas a perdu sa sœur et ses parents en l'espace de cinq minutes. Les trois ont été assassinés par l'ancien compagnon de sa sœur Isabelle. Elle a décidé de porter plainte contre l'État pour "défaillances"."Moi à chaque fois qu'il y a une femme qui se fait assassiner je suis tellement malheureuse parce que j'ai envie qu'ils ne soient pas morts pour rien. Si ça peut sauver la vie de quelques femmes ou de toutes les femmes. Ce n’est pas normal d'avoir autant de femmes qui se fassent assassiner alors qu'elles ont prévenu ", détaille Cathy Thomas, plaignante contre l'État.

Un triple assassinat

Durant l'été 2014, le triple assassinat s'est déroulé en pleine rue. L'épilogue d'une séparation dont Patrick, l'auteur des faits, ne voulait pas. Après les premiers coups, un contrôle judiciaire lui interdit de contacter Isabelle, mais il ne le respecte pas. L'État est passé à côté de la dangerosité de l'ancien compagnon. L'affaire sera jugée en octobre 2019. L'État n'a été condamné qu'une seule fois en 2014 dans une situation similaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/violences-faites-aux-femmes-l-etat-vise-dans-une-affaire-de-feminicide_3531349.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager